histoire

 

Au XVème siècle, Bois Benoît était dit "lieu et maison noble", démembrement féodal de Clisson.

Aux temps où subsistait encore la Seigneurie de Vallet, elle partageait la justice sur ses terres avec son suzerain de Clisson. Les premiers Seigneurs de Bois Benoist qui nous soient connus appartenaient à la famille CHEMYNEE, laquelle a détenu Bois Benoist durant deux siècles.

À partir du milieu du XVIIIème siècle, les familles se succèdent à un rythme rapide pour en arriver au DUBOIS de la PATELIIERE. Famille du cinéaste Denis de la PATELIIERE et du peintre Amédée, né le 5 juillet 1890 dans la maison familiale du Bois Benoist.

 

Amédée de la Patelliere

Les celliers et les charmilles agissent comme des lieux magiques dont il s'emploiera à en retrouver l'atmosphère, la lumière et le mystère. Près de 900 toiles seront peintes entre 1922 et 1932.

Parmi ses expositions… le musée d'Art Moderne de Paris en 1945, une place d'honneur a été donnée aux toiles de la PATELIIERE. On peut y admirer deux évocations de celliers où l'on sent nettement l'inspiration de ce lieu.
Exposition également au musée des Beaux Arts à Nantes en 1980.

 

Le Boit Benoist

Les chais du Bois Benoist

L'allée de la seigneurie du Bois Benoist